Collectd

Collectd est un démon qui collecte à intervalles réguliers des statistiques sur les performances d’un système et qui offre les mécanismes pour stocker les valeurs récupérées de plusieurs façons, comme par exemple des fichiers RRD.

A mon sens, la grande force de Collectd est qu’il permet d’effectuer du polling de performance à intervalles très court 1) tout en restant très léger sur la jauge cpu de la machine sur laquelle il est installé. Les fichiers RRD générés peuvent être facilement centralisés grâce à un mécanisme client-serveur configurable. C’est le client qui pousse les données au serveur.

Ce tutoriel a été réalisé par :

Rôle Nom
Rédacteur Olivier JAN

Installation

Je documenterais de façon plus exhaustive les librairies nécessaires à la compilation de Collectd plus tard car elles peuvent être très nombreuses en fonction des plugins que l’on souhaite activer.

Ubuntu 6.0.6

Une fois les librairies installées à coup de apt-get, il ne reste plus qu’à compiler.

Installation des librairies nécessaires

sudo apt-get install libvirt-dev libxml2-dev libcurl3-dev iproute-dev libsnmp-dev libpcap0.8-dev libmysqlclient15-dev  apache2-threaded-dev iptables-dev rrdtool librrd2-dev libpcre3-dev libdbi0-dev libesmtp-dev

Ubuntu 8.0.4

sudo apt-get install gawk build-essential libcurl4-gnutls-dev rrdtool libvirt-dev libxml2-dev iproute-dev \
libsnmp-dev libpcap0.8-dev libmysqlclient15-dev  apache2-threaded-dev iptables-dev rrdtool librrd2-dev libpcre3-dev \
libdbi0-dev libesmtp-dev libperl-dev linux-headers-`uname -r` byacc flex bison liboping-dev

Il y a comme souvent quelques librairies qu’il faut aider à trouver.

sudo ln -s /usr/src/linux-headers-2.6.24-23/include/net/ip_vs.h /usr/include/

Cela vous donne la configuration comme décrite dans ce fichier 2)

Commun Ubuntu

Compilation

./configure
make 
sudo make install

L’ensemble est installé dans /opt/collectd

Il est également possible et recommandé d’installer le cgi collection.cgi qui permet de visualiser les graphes produits par Collectd. Ce programme ne remplace pas un frontend RRDtool plus complet comme Drraw, Cricket ou Cacti mais est beaucoup plus rapide à mettre en oeuvre comme décrit ci-dessous.

Deux petite librairies à installer pour que le front-end fourni fonctionne correctement.

sudo apt-get install libhtml-parser-perl librrds-perl

Une fois placé dans le répertoire du source de Collectd, il suffit d’exécuter

sudo cp contrib/collection.cgi /usr/lib/cgi-bin
sudo cp contrib/collection.conf /etc/

Il faut ensuite créer le fichier de configuration pour collection.cgi

sudo nano /etc/collection.conf

Ce fichier contient les répertoires de données à examiner pour grapher

datadir: "/opt/collectd/var/lib/collectd/rrd/"
libdir: "/opt/collectd/var/lib/collectd/"

Ci-dessous un exemple de graphe généré par collection.cgi qui permet de se rendre compte du niveau de détail qu’il est possible d’avoir avec Collectd. Le graphique est en effet un graphique sur une heure avec prise de mesure toutes les 10 secondes. Essayez donc de faire ça en polling actif depuis Nagios sans manger toute la bande passante du réseau. LOL

Depuis la version 4.3 de collectd, il est possible de lancer collectd sous la protection de son watchdog particulier comme suit :

sudo /opt/collectd/sbin/collectdmon -c /opt/collectd/sbin/collectd

Interfaces alternatives pour les graphes

Vu les limitations de collection.cgi fourni en standard par Collectd pour la visualisation des graphes, il vaut mieux se tourner vers drraw ou Cacti si l’on souhaite plus de souplesse pour visualiser les graphes obtenus. Vu que Cacti est traité comme un cas à part, on va parler de drraw pour le moment. Le côté simple et léger de la chose va bien avec collectd. Et puis, c’est juste un cgi à installer. Alors après avoir téléchargé les sources et se rendre dans le répertoire ainsi obtenu, il suffit de faire les actions suivantes.

sudo  cp drraw.c* /usr/local/nagios/sbin/
sudo chmod 755 /usr/local/nagios/sbin/drraw.cgi

Le minimum vital dans le fichier de configuration drraw.conf pour commencer. Je créé d’abord les répertoires de travail de drraw dans /usr/local/.

sudo mkdir -p /usr/local/drraw/tmp
sudo mkdir -p /usr/local/drraw/saved
sudo chown -R www-data:www-data /usr/local/drraw/

La configuration qui en résulte

%datadirs = ('/usr/local/nagios/var/rrd'  => '[Collectd] ',
            );
$saved_dir = '/usr/local/drraw/saved';
$tmp_dir = '/usr/local/drraw/tmp';

Rendez-vous sur http://mon.nagios.com/nagios/cg-bin/drraw.cgi et tout devrait être fonctionnel.

Intégration avec Nagios

Collectd est fourni avec un plug-in pour Nagios situé dans /opt/collectd/bin/collectd-nagios. Il permet d’interroger les données récoltées par le démon et stocké dans des fichiers RRD. Sans l’avoir testé pour le moment, on peut dire que ce plugin pourrait tout à fait être un plugin générique d’interrogation de fichiers RRD pour Nagios.

Utilisation & configuration de collectd-nagios

./collectd-nagios -s /opt/collectd/var/run/collectd-unixsock -n  load/load -H localhost -d midterm -w 1 -c 5 -g none

Cette commande me renvoie

0 critical, 0 warning, 1 okay | midterm=0.000000;;;;
  • L’option -s permet de définir le chemin du socket unix créé par collectd après activation du plugin correspondant.
  • L’option -n permet de définir le fichier rrd à examiner; ici le load de la machine.
  • L’option -H héritée de Nagios permet de définir l’hôte à interroger.
  • L’option -d permet de préciser le datasource à interroger.
  • L’option -g est une option de consolidation pouvant recevoir none, average et sum comme valeur.
  • Les options -w et -c sont les seuils habituels de WARNING et CRITICAL pour Nagios.

On peut constater que le plugin renvoie bien les valeurs de performance pour Nagios 3) et il reste à noter que l’on peut interroger plusieurs datasources simultanément.

Définition de la commande pour Nagios

# 'check_collectd' command definition
define command{
        command_name    check_collectd
        command_line    /opt/collectd/bin/collectd-nagios -s /opt/collectd/var/run/collectd-unixsock -n $ARG1$ -H $HOSTNAME$ -d $ARG2$ -w $ARG3$ -c $ARG$4 -g $ARG5$
        }

Et pour finir la définition de service

define service{
        use                             local-service         ; Name of service template to use
        host_name                       localhost
        service_description             Collectd Load
        check_command                   check_collectd!processes-nagios/ps_count!processes!1!2!average
        }

Ce service va chercher le nombre de processes tournant sur la machine avec le nom nagios.

La limitation de la configuration que je viens de décrire pour Nagios réside dans le passage de la macro $HOSTADDRESS$ qui correspond souvent à une adresse ip. Il faut donc modifier le fichier de configuration de Collectd pour spécifier cette adresse comme nom d’hôte ou utiliser des FQDN dans les fichiers de configuration des hôtes Nagios.

Il suffit d’utiliser la variable $HOSTNAME$ à la place de $HOSTADDRESS$

Je pense continuer à expérimenter autour de collectd, cett brique me semblant avoir un bon potentiel combiné à Nagios pour les performances et le capacity planning.

# ‘check_rrd’ command definition define command{

      command_name    check_rrd
      command_line    $USER1$/check_rrd -F $USER4$/$HOSTNAME$/$ARG1$ -D $ARG2$ -w $ARG3$ -c $ARG4$ $ARG5$

# command_line /usr/bin/perl $USER1$/check_rrd.pl $ARG1

      }

Utilisation & configuration avec check_rrd

check_rrd est un plugin en Perl d’interrogation générique de bases RRD que j’ai écrit et qui utilise les modules CPAN Nagios::Plugin et RRD::Query.

Par exemple , pour interroger le nombre de de scoreboard Apache ouverts, il faut écrire

./check_rrd -F /opt/collectd/var/lib/collectd/rrd/nagios3/apache/apache_scoreboard-open.rrd -D count -l "Apache2 Scoreboards open" -u Processes

qui renvoie

RRD OK - Apache2 Scoreboards open: 246 Processes

ce qui se traduit par la commande Nagios suivante

# 'check_rrd' command definition
define command{
        command_name    check_rrd
        command_line    $USER1$/check_rrd -F $USER4$/$HOSTNAME$/$ARG1$ -D $ARG2$ $ARG3$
        }

Je n’ai spécialisé dans cette commande que les deux arguments obligatoires. A $USER4$ correspond /opt/collectd/var/lib/collectd/rrd/nagios3/ dans le fichier resource.cfg. Le reste est passé tel quel en troisième argument. Ce qui nous donne la définition de service suivante

define service{
        use                             actif-generic
        hostgroup_name                  LINUX
        service_description             HTTP_BOARDS_OPEN
        check_command                   check_rrd!apache/apache_scoreboard-open.rrd!count! -w 300 -c 350 -l "Apache2 Scoreboard Open" -u "Processes"
        servicegroups                   +RRD,HTTP
        }

Configuration collectd

Quelques blocs intéressants pour superviser un serveur Nagios avec Collectd. Le bloc plugin processes regarde par exemple l’ensemble des processus à surveiller sur un serveur Nagios complet.

<Plugin processes>
        Process "nagios"
        Process "snmpd"
        Process "snmptrapd"
        Process "syslog-ng"
        Process "nsca"
        Process "nrpe"
        Process "ndo2db"
        Process "apache2"
        Process "mysqld"
</Plugin>

<Plugin rrdtool>
        DataDir "/usr/local/nagios/var/rrd/collectd"
        CacheTimeout 120
        CacheFlush   900
</Plugin>

<Plugin network>
        Listen "192.168.1.1" "25826"
        TimeToLive "128"
        Forward false
        CacheFlush 1800
</Plugin>

Si status activé dans apache2.conf comme suit

ExtendedStatus On

<Location /server-status>
    SetHandler server-status
    Order deny,allow
    Deny from all
    Allow from localhost
</Location>

# Allow remote server configuration reports, with the URL of
#  http://servername/server-info (requires that mod_info.c be loaded).
# Change the ".your_domain.com" to match your domain to enable.
#
<Location /server-info>
    SetHandler server-info
    Order deny,allow
    Deny from all
    Allow from localhost
</Location>

activer le bloc suivant dans collectd

<Plugin apache>
        URL "http://localhost/server-status?auto"
#       User "www-user"
#       Password "secret"
#       CACert "/etc/ssl/ca.crt"
</Plugin>

Si vous souhaitez utiliser le plugin Nagios fourni avec collectd, activer le bloc ci-dessous

<Plugin unixsock>
        SocketFile "/usr/local/nagios/var/run/collectd-unixsock"
        SocketGroup "nagcmd"
        SocketPerms "0660"
</Plugin>
1)
toutes les de 5 secondes si votre machine le supporte
2)
trop gros pour être coller tel que
3)
après le symbole du pipe
nagios/integration/collectd.txt · Dernière modification: 02/03/2017 16:41 (modification externe)
CC Attribution-Noncommercial-Share Alike 4.0 International
www.chimeric.de Valid CSS Driven by DokuWiki do yourself a favour and use a real browser - get firefox!! Recent changes RSS feed Valid XHTML 1.0