SmokePing

En cours de rédaction

SmokePing est un logiciel qui vous permet de conserver un historique de la latence de votre réseau. Il est conçu par Tobi Oetiker, le créateur de MRTG et RRDtool. SmokePing est prévu pour calculer le RTT (Real Trip Time) entre les différents composants de votre réseau et peut le faire aussi bien avec un basique ping ICMP qu’avec des pings plus spécifiquement adaptés aux protocoles HTTP, SMTP, LDAP, DNS…

Dans le cadre d’une installation en complément de Nagios, il peut envoyer les événements de type perte de paquets, latence trop élevée ou rupture réseau vers la console de celui-ci. C’est cette installation et intégration à Nagios que nous allons détailler maintenant.

Ce tutoriel a été réalisé par :

Rôle Nom
Rédacteur Romuald FRONTEAU

Pré-requis

Smokeping a besoin de dépendances pour fonctionner, il faut installer les paquets suivant :

sudo aptitude install echoping curl fping rrdtool libwww-perl openssh-client libio-socket-inet6-perl libnet-telnet-perl libnet-dns-perl libnet-ldap-perl libauthen-radius-perl libauthen-simple-radius-perl libio-socket-ssl-perl librrds-perl librrdp-perl libapache2-mod-speedycgi

Installation

SmokePing étant un programme Perl, l’installation se résume à la vérification/installation des modules Perl requis et à la copie des différents fichiers composant le logiciel. Comme à l’accoutumée, cette installation a lieu sur la dernière version en date de Ubuntu Server LTS (8.0.4 au moment de la rédaction))

  • Récupération des sources
wget http://oss.oetiker.ch/smokeping/pub/smokeping-2.4.2.tar.gz

tar -xvzf smokeping-2.4.2.tar.gz
  • Création des répertoires d’accueil pour SmokePing
sudo mkdir -p /usr/local/smokeping/share
sudo mkdir -p /usr/local/smokeping/etc
sudo mkdir -p /usr/local/smokeping/lib
sudo mkdir -p /usr/local/smokeping/share/cache
sudo mkdir -p /usr/local/smokeping/var/rrd
sudo mkdir -p /usr/local/smokeping/sbin
sudo mkdir -p /usr/local/smokeping/bin
  • Copie des fichiers smokeping dans le layout
sudo cp bin/smokeping.dist /usr/local/smokeping/bin/smokeping
sudo cp htdocs/smokeping.cgi.dist /usr/local/smokeping/share/smokeping.cgi
sudo cp -R htdocs/cropper/ /usr/local/smokeping/share/
sudo cp etc/config.dist /usr/local/smokeping/etc/config
sudo cp etc/smokemail.dist /usr/local/smokeping/etc/smokemail
sudo cp etc/smokeping_secrets.dist /usr/local/smokeping/etc/smokeping_secrets
sudo cp etc/tmail.dist /usr/local/smokeping/etc/tmail
sudo cp etc/basepage.html.dist /usr/local/smokeping/var/www/basepage.html
sudo cp -R lib/ /usr/local/smokeping/lib/
  • Attribution des droits
sudo chmod 640 /usr/local/smokeping/etc/*
sudo chmod 644 /usr/local/smokeping/etc/config
sudo chmod -R 775 /usr/local/smokeping/share/
sudo chown www-data:www-data /usr/local/smokeping/share/
  • Création du fichier apache smokeping.conf
LoadModule speedycgi_module  modules/mod_speedycgi.so
AddHandler cgi-script .cgi


Alias /smokeping "/usr/local/smokeping/share"

<Directory "/usr/local/smokeping/share">
   Allow from all
   AddHandler cgi-script cgi
   Options ExecCGI
</Directory>

<IfModule dir_module>
    DirectoryIndex index.html smokeping.cgi
</IfModule>

Configuration

Le fichier de configuration de smokeping est découpé en sections suivantes :

Générale (General)
Section contenant les informations de configuration générale comme les chemins des fichiers, la personne responsable de l’installation…
Bases de données (Database)
Cette section indique les spécifications des bases de données de type RRDtool à utiliser.
Présentation (Presentation)
Cette section permet de gérer la présentation des différents graphiques dans la console web.
Sondes (Probes)
Cette section indique le type de sondes (ping, http, dns, smtp…) à utiliser pour un type de cible.
Cibles (Target)
Cette section permet de préciser quels sont les hôtes, composants réseaux à tester. Elle contient des informations d’adresses Internet, de FQDN et autres informations nécessaires à caractériser un composant.
Esclaves (Slaves)
Cette section optionnelle est utilisée dans le cadre d’une installation distribuée contenant un serveur maître et au minimum un serveur esclave 1)

Intégration avec Nagios

L’intégration de SmokePing avec Nagios est aisée et repose sur :

  1. Le fait que la console de SmokePing est basée sur Apache/HTML comme celle de Nagios
  2. Le fait que SmokePing est capable d’exécuter des commandes/scripts en guise d’alertes

Intégration de la console

La console smokeping peut être intégrée en le rajoutant dans la sidebar de nagios.

Editez /usr/local/nagios/share/side.php

et ajouter ce code :

<li><a href="/url/de/smokeping" target="<?php echo $link_target;?>">SmokePing</a></li>

Et voilà le tour est joué, vous avez un menu supplémentaire qui vous permettra d’accéder à Smokeping tout en restant dans l’interface Nagios

Intégration des alertes

Intégration de SmokeTrace

Pour intégrer SmokeTrace à smokeping, il faut récupérer ce qu’il faut dans les sources (version >= 2.4).

  • Autorisation du Traceroute aux utilisateurs

Tout d’abord, nous allons autoriser la commande traceroute aux utilisateurs.

chown root:root /usr/bin/traceroute
chmod u+s /usr/bin/traceroute
  • Vérification l’exécution des cgi dans le répertoire web de smokeping

Normalement, si vous avez bien paramétré votre smokeping, vous devez avoir un fichier smokeping_apache2.conf comme ceci :

LoadModule speedycgi_module  modules/mod_speedycgi.so
AddHandler cgi-script .cgi


Alias /smokeping "/usr/local/smokeping/share"

<Directory "/usr/local/smokeping/share">
   Allow from all
   AddHandler cgi-script cgi
   Options ExecCGI
</Directory>

<IfModule dir_module>
    DirectoryIndex index.html smokeping.cgi
</IfModule>
  • Copie des fichiers pour SmokeTrace

Il va falloir copier plusieurs contenu à partir de l’archive détarré.

mkdir /usr/local/smokeping/share/script
cp htdocs/script/Tr.js /usr/local/smokeping/share/script

Vérifier que le fichier tr.html point sur le bon chemin pour le Tr.js.

cp htdocs/tr.html /usr/local/smokeping/share/

Copier le répertoire ressource dans le même répertoire que tr.html

cp -r htdocs/ressource usr/local/smokeping/share/

Copier le tr.cgi.dist au même endroit que le tr.html

cp htdocs/tr.cgi.dist usr/local/smokeping/share/tr.cgi

Dans le tr.cgi, modifier les ligne suivante :

#!/usr/bin/speedy -w

use lib qw(/usr/local/smokeping/lib/);

Pour finir, editez le fichier de configuration config et ajoutez le code ci-dessous au niveau de la section * Target *

 menuextra = <a target='_blank' href='tr.html{HOST}' class='{CLASS}' \
    onclick="window.open(this.href,this.target, \
    'width=800,height=500,toolbar=no,location=no,status=no,scrollbars=no'); \
    return false;">*</a>

Ceci fera apparaitre une * derrière chaque nom d’hôte.

Voici le résultat :

1)
appelé collecteur ou satellite dans la terminologie Nagios
nagios/integration/smokeping.txt · Dernière modification: 02/03/2017 16:41 (modification externe)
CC Attribution-Noncommercial-Share Alike 4.0 International
www.chimeric.de Valid CSS Driven by DokuWiki do yourself a favour and use a real browser - get firefox!! Recent changes RSS feed Valid XHTML 1.0