Installation d'OpenNMS sur Ubuntu 8.0.4 LTS

OpenNMS est la première plate-forme d’administration de réseau de niveau “qualité d’entreprise” du monde développée sous le modèle Open Source. Il se compose du projet Open Source soutenu d’une communauté aussi bien que des services commerciaux, service d’aide et d’un support en ligne.

Premières impressions :

OpenNMS est un produit qui s’appuie énormément sur le protocole SNMP pour “renifler” automatiquement tous services réseaux et informations sur vos hôtes à superviser.

Au bout de 10 à 15 min sur l’interface web, on commence à comprendre comment cet outil fonctionne et on est rapidement étonné par sa puissance. Pas besoin de redémarrage du démon openNMS, il prend toutes vos modifications à chaud. Après avoir rentré la première machine sur l’interface, il a été ajouté automatiquement l’hôte gérant le domaine avec tous ses services réseaux classés par interfaces (eth0,eth1, ect….) et à l’air de le considérer comme un “Parent”.

La métrologie pas de problèmes, il se met à grapher automatiquement les services qu’il sait superviser par défaut.

1. Pré-requis

Il faut quelques préparatifs aux systèmes avant d’installer openNMS :

  • Java JDK
  • PostgreSQL
  • Les libraries java libicmp-jni et librrd2-jni
sudo sudo apt-get install wget librrd2-jni sun-java6-jdk postgresql libicmp-jni

1.1 Configuration d'APT pour le dépôt OpenNMS

Il faut éditer le fichier /etc/apt/sources.list et y ajouter les lignes suivantes :

# OpenNMS Depot

deb http://debian.opennms.org stable main
deb-src http://debian.opennms.org stable main

Récupération de la clé PGP d’OpenNMS

wget -O - http://debian.opennms.org/OPENNMS-GPG-KEY | sudo apt-key add -
sudo apt-get update

2. Configuration PostgreSQL

Il faut modifier le fichier /etc/postgresql/8.3/main/postgresql.conf

listen_addresses = '*'
max_connections = 256
shared_buffers = 1024

Et le fichier /etc/postgresql/8.3/main/pg_hba.conf. Il faut commenter toutes les lignes et ne laisser que ce qu’il y a ci-dessous.

# TYPE DATABASE USER IP-ADDRESS IP-MASK METHOD
local all all trust
host all all 127.0.0.1 255.255.255.255 trust
host all all ::1 ffff:ffff:ffff:ffff:ffff:ffff:ffff:ffff trust

Enfin, redémarrer postgresql

sudo /etc/init.d/postgresql-8.3 restart

3. Installation de OpenNMS

L’installation via apt via simplifier énormément les choses.

sudo apt-get install opennms
Pour informations :

Les données de openNMS sont installées aux endroits suivants :

$OPENNMS_HOME/etc/

Répertoire où se trouve les fichiers de configuration de OpenNMS.

$OPENNMS_HOME/share/rrd/

Répertoire où OpenNMS stock les données de performances (base RRD)

$OPENNMS_HOME/webapps/opennms/ et $OPENNMS_HOME/jetty-webapps/opennms/

Répertoire de l’interface Web d’OpenNMS.

$PGDATA/

Les données concernant les noeuds, machines, services sont stockées dans des tables de la base POSTGRESQL.

3.1 Lancement du script d'initialisation d'OpenNMS

Il faut indiquer à OpenNMS quel JRE utiliser

sudo /usr/share/opennms/bin/runjava -s

Le script d’initialisation est lancé avec la commande suivante :

sudo /usr/share/opennms/bin/install -dis

Démarrage de openNMS

sudo /etc/init.d/opennms start

L’interface d’openNMS est accessible via l’url suivante : http://ip_serv_openNMS:8980/opennms

Login : admin

Mot de passe : admin

4. Présentation de l'interface

4.1 Accueil

4.2 Node List

Dans cette vue, vous retrouvez une liste de vos différents hôtes supervisés.

Il s’agit d’une vue vous permettant de rechercher vos hôtes supervisés en fonctions de plusieurs types de paramètres.

4.4 Outages

Cette vue vous permet de rechercher un problème en fonction de son ID ou vous avez la possibilité de tout lister.

4.5 Path Outages

Je pense que cette vue est un équivalent au “network Outages” de Nagios. Elle permet d’afficher les problèmes de liens réseaux entre les hôtes “père/fils” et les services qui y sont impactés.

4.6 Dashboard

Le dashboard est un des points fort d’openNMS. Cette vue regroupe toutes les données qu’on a besoin (métrologie, groupes machines, alertes) en 1 seule page. Ce n’est pas magnifique.

4.7 Events

Cette vue vous permet soit de chercher les évènements via un ID ou lister totalement tous les évènements avec leurs niveaux de criticité.

4.8 Alarms

Cette vue vous permet soit de chercher les alarmes via un ID ou lister totalement tous les évènements avec leurs niveaux de criticité.

4.9 Reports

Je trouve cette vue particulièrement complète en termes de rapports. Elle est doté de quelques fonctionnalités que j’affectionne beaucoup dans les outils de supervision.

4.10 Charts

Il s’agit de graphiques d’état de santé de la supervision et de graphiques chiffrant le matériel supervisé.

4.11 Admin

Comme tout outil de supervision qui se respecte, nous allons attaquer un gros morceaux … le panneau d’administration.

4.11.1 OpenNMS System

  • Configure Users, Groups and Roles

Cette vue vous permet de créer et gérer vos utilisateurs, groupes et rôles.

  • System Information

4.11.2 Operations

  • Configure Discovery

Cette vue vous permet de configurer la méthode de découverte de votre réseau que ce soit de manière spécifique ou en masses.

  • Configure SNMP Community Names by IP

  • Configure SNMP Data Collection per Interface

Cette vue vous permet de gérer quel interface que SNMP doit collecter.

  • Manage and Unmanage Interfaces and Services

Cette vue vous permet de gérer, désactiver ou même effacer les interfaces et services qui y sont rattachés.

  • Manage Thresholds

  • Configure Notifications

Configure Events Notifications

Configure Destination Paths

4.11.3 Nodes

  • Add Interface

Cette vue permet d’ajouter un hôte en saisissant juste son IP. OpenNMS gérera automatiquement l’ajout des services en fonction de ce qui peut interroger.

  • Manage Surveillance Categories

Dans cette vue, vous pourrez classer vos hôtes dans les différentes catégories existantes. Vous pouvez même créer vos propres catégories.

  • Delete Nodes

4.11.4 Distributed Monitoring

Les 2 dernières options sont prévu dans le cadre d’une supervision “distribuée”. Je ne vois pas trop comment interagir avec l’interface. Ceci demanderait une étude plus approfondi de OpenNMS.

Cet article a été écrit en fonction de l’installation de la branche stable de openNMS. Selon une news du 17 juin, la 1.7.4 serait sortie en instable avec des fonctionnalités très intéressante (cartographie entre autres). Je vous ferai une démonstration de tout ça très bientôt
opennms/install-on-ubuntu.txt · Dernière modification: 02/03/2017 16:41 (modification externe)
CC Attribution-Noncommercial-Share Alike 4.0 International
www.chimeric.de Valid CSS Driven by DokuWiki do yourself a favour and use a real browser - get firefox!! Recent changes RSS feed Valid XHTML 1.0