Supervision du ressenti utilisateur avec Sikuli

Rôle Nom
Créateur Floppy84

Introduction

La supervision applicative Sikuli consiste à venir tester le ressenti utilisateur sur les applications métiers. Pour cela un script est charger de mener des actions de tests tels que le ferait un user devant son écran.

C’est assez simple en soit.

Il existe un outil appelé SIKULI qui est capable de faire de la reconnaissance screen “ecran”. Cet outil permet de développer des scripts permettant de mener des actions de cliques, de saisie de texte, de reconnaissance d’affichage etc … en bref tout ce qu’un user pourrait faire est scriptable dans SIKULI “ et super facilement”.

L’avantage c’est que Sikuli permet de faire des scripts assez facilement m^me pour des personnes comme moi (non dev) l’outil permet de scripter en respectant une algorithmie simple et des captures d’écrans.

Topologie de fonctionnement

Comment ca marche ????

NRPE et SHINKEN

Une fois ce script développé il convient de l’interfacer avec Shinken.

Pour cela on utilise check_nrpe.

Nrpe est un agent responsable de réaliser les actions de vérification à la place de snmp. Nrpe permet de soulager la supervision et de faire faire les actions de vérification par le serveur distant.

En gros le fonctionnement est le suivant:

Le poller de la supervision va lancer un check_nrpe sur la machine distante avec l’instruction du script à faire executer par l’agent NRPE (Par exemple Check_Neo). Ensuite NRPE prend le relais et vient exécuter le script demandé check_neo qui correspond dans le fichier de configuration NSc.ini à check_neo.bat Dans ce fichier .bat il y a les instructions d’éxécution du script SIKULI

“C:\Program Files (x86)\Java\jre6\bin\java” -jar “C:\Program Files (x86)\Sikuli X\sikuli-ide.jar” -r “D:\neo-login.sikuli”

Installation

Pré-requis

  • Une VM Windows XP ou 2008 serveur ou Windows 7
  • Installer JAVA 6 ou 7
  • Installer Sikuli http://www.sikuli.org
  • Installer NSCLIENT++

Configuration serveur Applicatif

Configuration de NSclient++

Une fois installer, sachez qu’il ne faut pas lancer le service nsclient++ sinon les instructions ne parviennent pas jusqu’a l’interpreteur. Ensuite il vous faudra configuer nsclient en éditant le fichier NSC.INI

c:\Program Files\NSClient++\

Il faut ajouter tous les modules suivant dans le fichier en tout début:

 [modules]
 NRPEListener.dll
 NSClientListener.dll
 FileLogger.dll
 CheckSystem.dll
 CheckDisk.dll
 CheckEventLog.dll
 CheckHelpers.dll
 CheckExternalScripts.dll

Il vous faudra définit la machine ayant droit a exécuter le script

 allowed_hosts=monserveurdesup

Dans la section NRPE il vous faudra editer:

Le port NRPE :

 [NRPE]
 ;# NRPE PORT NUMBER
 ; This is the port the NRPEListener.dll will listen to.
 port=5666
 string_lenght=18096
 Le timeout:
 command_timeout=180
 socket_timeout=180
 
 

Dans le section external script il vous faudra y ajouter les commandes a exécuter par NRPE.

 [External Scripts]
 command_timeout=120
 check_neo=scripts\check_neo.bat

Ici on voit que la commande check_neo execute le script check_neo.bat placé dans c:\Program Files\NSClient++\scripts\

Il faudra donc installer les scripts d’exécution .BAT et d’appel dans le dossier scripts

  c:\Program Files\NSClient++\scripts\

Exemple de contenu du fichier d’exécution :

“C:\Program Files (x86)\Java\jre6\bin\java” -jar “C:\Program Files (x86)\Sikuli X\sikuli-ide.jar” -r “D:\neo-login.sikuli”

Seul le chemin du script Sikuli doit être modifié. “D:\neo-login.sikuli”

Dans la logique Shinken appel check_nrpe =⇒ avec l’instruction de lancer la commande check_neo.

Ensuite Nrpe reçoit l’instruction et sait qu’il faut qu’il lance la commande check_neo.

Il va donc chercher dans le fichier de conf NSC.INI la ligne correspondant à la commande Check_neo.

Il sait de ce fait qu’il faut qu’il lance scripts\check_neo.bat

Ce .bat lance le scipt Sikuli D:\neo-login.sikuli qui est responsable du test de l’application.

Une fois le test applicatif terminé sikuli renvoi l’information d’état et de performance à NRPE qui le retourne à son tour à Nagios.

!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! ATTENTION !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Il est nécessaire de faire exécuter l’application Nsclient++(win32,test) Il faut donc prévoir de mettre l’exécutable dans le démarrage système.

Ne jamais démarrer Nsclient en tant que service

Exemple de scripts

Ne vous arrêtez pas à la longueur du script, c’est assez simple et mon script est un socle sur lequel vous pouvez vous reposer pour dev votre script.

Ici il s’agit d’un script qui fait juste une action de login sur mon portail en gros il vous suffit de modifier les screenshots pour que ca fonctionne chez vous sur votre site

évidemment ici vous ne voyez pas mes screenshots il apparaissent uniquement dans l’interface de dev de Sikuli

Copiez le contenu de mon script dans sikuli et remplacez chacune de mes captunes .png par les vôtres “ avec l’outil photo de sikuli”

test.doc

#Fonction de controle de statutn Cette section permet à shinken d’interpréter les résultats que sikuli lui renvoi avec les perfdatas
 def status(err_code):
 if err_code == 0:
     fin_test=time.time()
     difftime="%.1f"%(fin_test-debut_test)
     logfile.write(time.strftime('%d/%m/%y %H:%M:%S',time.localtime())+" [INFO] OK: Durée d'execution du test =>"+str(difftime)+"s"+el)
     logfile.close
     fichier = open(mydir +"/fichier.txt", "w")
     closeApp ("Mozilla Firefox")
     fichier.write("libre\n")
     fichier.close()
     print ("OK:"+"|"+"duree_lancement="+str(difflancement)+" duree_execution="+str(difftime))
     sys.exit(err_code)
     exit(err_code)
elif err_code == 1:
     fin_test=time.time()
     difftime="%.1f"%(fin_test-debut_test)
     logfile.write(time.strftime('%d/%m/%y %H:%M:%S',time.localtime())+" [INFO] Warning: Superpostion du scripts de test =>"+str(difftime)+"s"+" erreur N°"+str(err_code)+el)
     logfile.close
     print ("WARNING:"+"|"+str(difftime))
     sys.exit(1)
     exit(err_code)
else: 
      fin_test=time.time()
      difftime="%.1f"%(fin_test-debut_test)
      closeApp("Mozilla Firefox")
      print ("CRITICAL:"+"|"+str(difftime))
      logfile.write(time.strftime('%d/%m/%y %H:%M:%S',time.localtime())+" [ERROR] CRITICAL: Durée d'execution du test =>"+str(difftime)+"s"+" erreur N°"+str(err_code)+el)
      logfile.close
      fichier = open(mydir + "/fichier.txt", "w")
      fichier.write("libre\n")
      fichier.close()
      sys.exit(2)
      closeApp ("Mozilla Firefox")
      exit(err_code)

Configuration de Shinken

Dans Shinken il suffit de configurer un nouveau service sur un hote dummy virtuel puis d’y reporter l’équivalent des informations suivantes:

define service{

 service_description    neo-login-Sikuli
 use                    generic-service
 host_name              Neo-Application
 check_command          check_neo_login
 business_impact        2
 normal_check_interval  11
 service_dependencies   mamachinedesupervisionapplicative,nrpe
 retry_interval           1                      ; Re-check the service every one minutes until a hard state can be determined
 max_check_attempts       4
 }

Il faudra aussi creer dans le fichier command.cfg la commande en question :

define command {
     command_name     check_neo_login
     command_line     $PLUGINSDIR$/check_nrpe -H ipdemamachinesupapplicative -c "$check_neo" -t 120}

Après l'option -H il faut spécifier l'ip de la vm supervision applicative et après le -c le nom de la commande que vous avez rentré dans le fichier NSC.INI et qui fait référence à votre script ici c'est check_neo

Ordonnancement

Les scripts de check applicatif sont ordonnancés par Shinken. Seulement il peut arriver que Shinken exécute en même temps plusieurs scripts lorsque se produit une erreur de check ou autre “ rechargement de sup ou forcage ”

Pour éviter tout plantage du serveur de test applicatif, il y a des locks qui sont placés dans les scripts Sikuli pour éviter la superposition des checks.

Sur la supervision applicative exemple ces fichiers se situent sur le bureau du serveur, dans le dossier Sikuli. Il existe deux fichiers :

Le fichier =⇒ fichier.txt =⇒ qui contient l’état du serveur applicative ( libre ou occupe)

le fichier =⇒ lock.txt =⇒ qui contient une série de chiffres (3 ou 33 ) =⇒ ce fichier sert à certains script à vérifier depuis combien de temps le serveur est verrouillé ( en status occupe)

Si vous voulez impressionner les patrons c’est facile =⇒ il suffit d’ajouter à votre supervision Applicative le super Hyperviseur Canopsis pour faire de super graph de reporting

Cet article est partagé et peut être éditer par vos soins pour y ajouter vos petites astuces ou correction de scripts. Vous pouvez me contacter si besoin sur le forum “floppy84”.
sikuli/eue/start.txt · Dernière modification: 02/03/2017 16:41 (modification externe)
CC Attribution-Noncommercial-Share Alike 4.0 International
www.chimeric.de Valid CSS Driven by DokuWiki do yourself a favour and use a real browser - get firefox!! Recent changes RSS feed Valid XHTML 1.0